P1420752 vannerie textile

Autant le dire tout de suite, je suis devenue addicte! Durant ces premières semaines de confinement, j'ai vraiment eu du mal à faire comme si de rien n'était, prise dans une ambivalence, entre avoir envie et manquer d'énergie. Secrètement, on a tous rêvé un jour d'avoir du temps, sans contrainte, pour pouvoir faire ce qu'on aime sans compter, et voilà que ce jour est là, inespéré, mais pourtant on n'arrive pas à s'y mettre. Tout va pourtant bien dans notre petite bulle familiale mais les infos nous rappellent chaque jour la gravité de la situation à l'extérieur. Mon esprit n'est pas libre, il tourne toujours à plein régime. Il n'y a rien de mieux que de s'occuper les mains pour se vider l'esprit, je le sais. Je me suis obligée à faire le racommodage, les ourlets, les réparations laissés longtemps de côté (ça a du bon quand même) mais je n'avais pas le goût pour de la couture plaisir. C'est cette petite vannerie, que j'avais testée avant le confinement, qui m'a vraiment aidée, ce fut l'occupation parfaite pour continuer à avancer sans devoir trop réfléchir. J'ai donc commencé chacune de mes journées par quelques tours de corde! Je vous explique... pour faire ces petits paniers, il faut de la corde (j'ai utilisé de la corde en coton pour macramé de 5mm de diamètre, pour que ce ne soit pas trop épais ni trop dur sous le pied de biche). Il faut également une montagne de bandelettes de tissu (environ 3cm de large, peu importe la longueur, de toutes les couleurs), autant dire que ça réduit considérablement le bac à chutes... et que ça fait remonter plein de souvenirs associés aux premiers usages de ces tissus! Il faut aussi une bonne quantité de fil à coudre et d'huile de coude car le travail consiste à enrouler les bandelettes autour de la corde et tourner la corde sur elle-même, tout en cousant au fur et à mesure ! Une fois qu'on a la technique, ça avance tout seul et on a dû mal à s'arrêter! Pour les petits bols, j'ai utilisé 5m de corde (1,5m enroulé à plat pour faire le fond du panier et ensuite 3,5m en redressant le fond pour faire monter le tour). Pour les paniers à anses, j'ai utilisé environ 10m de corde (3m pour le fond, 5m pour le tour et encore 2m après la formation des anses). En général, j'aime bien la couture "propre" mais ici c'est justement l'irrégularité à tous les niveaux (coutures irrégulières, tissus non assortis, petits fils partout, ...) qui donne une belle harmonie, un flou artistique! Chaque panier terminé m'a apporté un peu de joie et de satisfaction, des arc-en-ciel de couleurs qui font du bien au moral! Le temps aidant, le beau temps aussi, je sens que l'envie et le courage reviennent... Prenez bien soin de vous et de vos proches.

P1420753 vannerie textile

P1420745 vannerie textile

P1420710 vannerie textile

P1420727 vannerie textile

P1420729 vannerie textile

P1420733 vannerie textile

P1420719 vannerie textile

20200212_141918 vannerie textile

20200212_144623 vannerie textile

P1420300 vannerie textile

P1420302 vannerie textile

P1420307 vannerie textile

P1420329 vannerie textile

P1420748 vannerie textile

P1420751 vannerie textile

P1420761 vannerie textile

P1420763 vannerie textile

P1420767 vannerie textile