P1450010 pull puzzle

Ce début d'année est plutôt chaotique pour moi, et je n'aime pas du tout ça, alors plutôt que de broyer du noir...j'ai travaillé du noir ... des restes de jersey matelassé et de maille chinée qui m'ont été gentiment offerts (avec cette formule magique : "tu sauras sûrement quoi en faire"). J'avais besoin de me distraire alors j'ai fait un puzzle. Un pull-puzzle! J'en profite pour vous montrer et vous expliquer comment s'arranger avec ses bouts de tissu pour qu'ils se transforment en un joli vêtement.

P1440982 pull puzzle

P1440947 pull puzzle

P1440948 pull puzzle

P1440950 pull puzzle

P1440986 pull puzzle

Il y a deux manières de procéder, soit vous choisissez d'abord vos chutes de tissu, soit vous choisissez d'abord votre patron. Dans les deux cas, il faudra bien veiller à ce que patron et tissus soient compatibles au niveau des matières (extensibles ou non). 

Choisir ses chutes de tissu: 

L'idéal est d'avoir deux sortes de tissu (trois maximum, au risque de devenir kitsch), qui se marient bien, afin d'augmenter les chances de parvenir à ses fins (on évitera les motifs à raccorder comme les lignes, les motifs graphiques, les grands dessins, ... pour préférer des unis texturés, des minis motifs, des dessins irréguliers, qui seront plus faciles à assembler et pourront aider à tromper l'oeil). On pourra jouer sur les couleur et les contrastes. On profitera aussi des atouts des tissus pour camoufler les raccords (les lignes de matelassage, les surpiqûres, les textures, les motifs...). Il sera intéressant de prévoir encore d'autres chutes pour les pièces non apparentes (comme l'intérieur de la poche, dans le cas de mon pull).

20210124_151805 pull puzzle

Choisir un patron:

Il faut être réaliste par rapport à la quantité de tissu disponible et par rapport au type de vêtement, même si la créativité permet de repousser les limites. J'ai choisi ici un patron que mon fiston a adoré (déjà cousu ICI) en taille 146-152. La table sur laquelle j'ai étalé mes chutes mesure 75x120cm. Il faut un patron qui ne comprend pas les marges de couture (si elles sont incluses, il faudra d'abord les retirer et les rajouter ensuite, lorsque les pièces auront été subdivisées). Un patron qui présente déjà des découpes sera facilitant. Observer les découpes "tendance" (et les mix de matières) sur les vêtements du commerce donne aussi des idées (comme les empiècements genoux sur les pantalons, les poches plaquées, des modèles portés -trop-courts, ...).

20210124_151633 Pull Armand LMV jan-fev2017

Observer et trier les pièces:

Etaler les morceaux de tissu sur une table pour repérer (comme dans un puzzle) ce qu'on pourrait assembler pour augmenter les surfaces (attention à respecter le sens du droit-fil). Posez grossièrement vos pièces de patron sur les tissus juxtaposés pour vous faire une idée des (im)possibilités, en n'oubliant pas qu'il faudra y ajouter les marges de couture (0,8mm peut suffir). Ce travail peut prendre beaucoup de temps mais apporte beaucoup de satisfaction quand on trouve la solution! Il faut oser, il faut se lancer, on n'a rien à perdre puisqu'on ne risque pas de gâcher une belle pièce de tissu.

20201230_220956 pull puzzle bis

20201230_233315 pull puzzle

Si on manque de hauteur:

C'était le cas pour mon pull. J'ai décidé de faire la taille et les poignets selon le principe du bord-côte (comme sur un sweat). Cela m'a permis de réduire de 5cm la hauteur du dos, du devant et des manches (j'ai découpé le bas de mes pièces à 5cm du bord et j'en ai gardé 80% de la largeur puisqu'un bord-côte est resserant. Vous n'avez pas de bord côte? Je n'en avais pas non plus, une chute de jersey avec de l'élasthanne fait tout aussi bien l'affaire. On n'oubliera pas de doubler la hauteur lors de la découpe des pièces).

P1440977 pull puzzle

Ensuite, comme mon patron présentait un empiècement pressionné sur l'avant, j'ai décidé de faire le même empiècement à l'arrière, j'ai donc coupé mon patron du dos selon une ligne horizontale correspondant à l'avant. J'avais dans mes tissus gris une chute plus grande que les autres, j'ai décidé de l'utiliser pour le dos. 

P1440970 pull puzzle

Vous pourriez aussi imaginer de faire des lignes en cousant plusieurs bandes horizontales (comme sur le  pyjama que j'ai réalisé selon ce principe avec des chutes de sweat de 3 couleurs différentes) en faisant un rappel ailleurs (par exemple sur le bas des manches ou des jambes) pour créer une harmonie.

2011 147 pyjama puzzle

Si on manque de largeur: 

C'était le cas pour l'avant de mon pull. J'avais suffisamment de hauteur pour faire la pièce sous l'empiècement mais pas assez de largeur. J'ai donc assemblé plusieurs bandes verticales. Deux coutures verticales étaient déjà prévues dans le patron de base pour y créer la poche ventrale. J'ai donc choisi de faire des raccords en biais (de façon symétriques) pour constituer la pièce entre ces deux découpes de poche. La symétrie permet de faire croire que c'est fait "exprès", que le modèle est prévu comme ça. Enfin, j'ai aussi fait glisser (translater) les lignes de couture verticales de poche (2cm vers l'intérieur) pour que tout correspondent à mes chutes. 

P1440956 pull puzzle

Pour les manches par contre, je manquais de hauteur et de largeur! Chaque manche est donc composée de 3 morceaux de tissu. Un raccord vertical sur l'arrière et un raccord oblique à l'avant bras. J'ai profité des lignes de matelassage pour faire des raccords discrets. Ce tissu ayant de l'élasticité dans les deux sans (un coup de chance), j'ai pu mettre la pièce verticale dans l'autre sens. 

P1440941 pull puzzle

Il y a aussi des pièces que l'on peut réaliser en deux parties au lieu de les mettre sur un pli. Par exemple, ici, le col extérieur est en une seule pièce mais le col intérieur a un raccord au milieu dos mais ça ne se voit pas quand le pull est porté.

P1440952 pull puzzle

20210124_151642 Pull Armand LMV jan-fév 2017 découpage patron

Avant de couper:

Il ne faut pas oublier d'ajouter les marges de couture (même réduites au strict minimum). Et il y a une erreur à ne pas faire (mais que j'ai faite quand même): en principe on met les patrons sur l'envers des tissus. On peut le faire sur l'endroit pour mieux voir ce que ça donne mais il faut penser à en inverser le sens... surtout quand on doit faire une patte de boutonnage ...sinon elle se retrouve dans l'autre sens!

Faire diversion:

Il faut attirer le regard autre part que sur vos raccords. Les finitions seront donc très utiles. On utilisera des détails qui détourneront l'attention sur eux. Sur mon pull, j'ai ajouté des renforts au niveau de coude pour faire oublier le point de raccord des 3 chutes de tissu. Sur l'avant, j'ai créé un passepoil noir (sans cordon pour garder l'élasticité) pour mettre en valeur l'empiècement du haut (et non les raccords du bas).

P1440973 pull puzzle

Avec tous ces aménagements, ce pull a pris un look sportwear sympa !

Et sa poche ventrale a toujours autant de succès.

P1440997 pull puzzle

P1450004 pull puzzle

P1450008 pull puzzle

Mister Binou est généralement preneur de vêtement homemade mais comme cette fois c'est moi qui ai choisi de "jouer" en solo (normalement, on choisit ensemble), je n'étais pas sûre de sa réaction. J'ai été positivement surprise. Il le trouve très confortable et a décidé de le mettre à l'école demain (jour où il faut venir en tenue sportive). Mission réussie.

Cela vous inspire-t-il?

Avez-vous d'autres astuces?

Comment remettrez-vous le patchwork au goût du jour?

Dites-moi tout :-)