mousse cageot raisins

Vous connaissez les traditionnels molleton, ouatine, vlieseline, … mais il existe une manière beaucoup plus économique (et même gratuite) de donner de la tenue à vos accessoires et créations décoratives. C’est un « article » de saison, c’est donc le moment de faire le plein ! Vous avez sans doute déjà vu les feuilles de mousse présentes dans les cageots de raisins… vous n’aviez jamais pensé à les utiliser en couture. Maintenant vous allez y penser ! Quand on a de la chance, on trouve la grande feuille qui couvre tout le fond de la caisse (bingo!). Quand on a un peu moins de chance, on trouve de grandes bandes, plus ou moins épaisses et plus ou moins longues selon les fournisseurs. Cette mousse n’a d’autre destination que la poubelle, on peut donc la recycler sans modération! Je demande toujours aux vendeurs avant de me servir dans les caisses et j’ai toujours reçu un grand « bien sûr » avec le sourire. Certains ont même proposé de me les garder, d’autres ont marqué de l’intérêt à l’usage que j’allais en faire. Justement, les usages sont multiples ! J’ai utilisé cette mousse pour faire des déguisements (une queue de sirène, des ailerons de requin), pour confectionner des paniers à pain ou à serviettes de table, pour rigidifier des pots fourre-tout "origami", pour faire des éponges de bain,…

On peut savonner et rincer délicatement les feuilles de mousse à la main si nécessaire (et les faire sécher à plat). Ensuite, il faut généralement les assembler pour obtenir la taille souhaitée. C’est l’étape la plus délicate. La mousse (qui a un effet anti-dérapant) et le pied de biche ne sont pas grands amis. Et si on tire dessus, elle se déchire. J’utilise donc des grandes bandelettes de papier de soie (celui que l’on trouve dans les boîtes à chaussures) que j’épingle au-dessus et en-dessous du raccord que je dois coudre (j’ai testé avec le pied de biche téflon mais ce n’est pas top non plus). Je superpose légèrement les deux bords de mousse et je couds avec un large point zig zag à travers tout. Après la couture, il suffit de déchirer le papier pour l’enlever. Pas besoin que ce soit beau puisque tout sera caché ;-) Votre mousse est prête à être utilisée. Une fois fixée dans les coutures de votre création, elle reste bien en place. J’éviterais tout de même d’utiliser cette mousse dans des accessoires à grandes manipulations comme les sacs.

Vous voilà donc avec une nouvelle idée de recyclage. N’hésitez pas à me montrer ce que vous en avez fait !

Récup mousse cageots à raisins

Récup mousse cageots à raisins 2